MÉNOPAUSE, ON VOUS DIT TOUT !



Ménopausée, oui ! Et alors ? Aujourd’hui, les femmes abordent beaucoup mieux cette période de leur vie. Elles sont plus actives, prennent soin d’elles et … s’informent ! Mieux comprendre ce qui se passe dans leur corps les aide à l’accepter et donc à mieux le vivre.

Péri-ménopause, âge moyen, cause physiologique et signes cliniques, on vous dit tout sur la ménopause pour affronter cette étape avec plus de sérénité.

Ménopause, péri-ménopause : définitions !


La ménopause est un processus naturel et incontournable dans la vie d’une femme. Elle se traduit par un arrêt de l’ovulation, et donc la disparition des règles, dû à une baisse de la production d’hormones féminines : les œstrogènes. Elle survient en moyenne à 51 ans.

Contrairement aux idées reçues, ce grand bouleversement n’apparaît pas de façon soudaine mais progressive, avec une première étape s’étalant sur plusieurs années, appelée péri-ménopause (ou pré-ménopause). Durant cette période, le corps est en plein chamboulement : la production hormonale est anarchique (alternance d'hyper- et d'hypo-estrogénie), les cycles menstruels deviennent irréguliers et l’intensité des règles varie. C’est pendant cette phase que les symptômes apparaissent. S’en suit la ménopause à proprement parler, deuxième étape du processus, qui est diagnostiquée après 12 mois consécutifs sans règle ; sa date est donc connue a posteriori.


Qu'appelle-t-on ménopause précoce ?

On parle de ménopause précoce lorsque celle-ci survient avant l’âge de 40 ans. Elle peut être spontanée ou provoquée par un traitement (ablation des ovaires ou chimiothérapie par exemple).

Le coupable : la chute d’œstrogènes


Les œstrogènes sont les hormones responsables du développement des organes féminins lors de la puberté et de l’ovulation ensuite. Tout comme l’insuline ou l’adrénaline, ils sont continuellement et naturellement produits par notre corps. Ainsi, plusieurs dizaines d’hormones circulent dans le sang, assurant une forme d’équilibre nécessaire au bon fonctionnement de l’organisme: maintien de la température corporelle, régulation du rythme cardiaque, gestion des émotions… A la ménopause, la production d’œstrogènes chute, la balance hormonale est déstabilisée et ce déséquilibre se ressent à tous les niveaux, physique comme psychologique.


Inégales face aux symptômes


En plus de leur rôle clé dans la reproduction, les œstrogènes sont impliqués dans le stockage des graisses, la température corporelle, la circulation sanguine, la consolidation des os et la qualité de la peau et des cheveux. Cela explique qu’à la ménopause, lorsque la synthèse d’hormones s’effondre, différents désagréments apparaissent : prise de poids, bouffées de chaleur, sueurs nocturnes, sautes d’humeur, irritabilité, troubles du sommeil, ostéoporose. La peau aussi est impactée : elle devient plus sèche, s’affine et se relâche. On parle de vieillissement cutané hormonal.

Mais il n’y a pas « une » unique façon de vivre la ménopause. L’intensité, la fréquence et le vécu psychologique de ces symptômes sont très différents d’une femme à l’autre. Certaines considèrent la ménopause comme un choc, une véritable tempête, quand, pour d’autres, cette étape passerait presque inaperçue.


Reconnaître les bouffées de chaleur

C’est le signe le plus fréquent de la ménopause, mais il n’est pas pour autant systématique. La bouffée de chaleur se caractérise par une brusque, intense et brève sensation de chaleur, remontant de la poitrine au visage, avec apparition de rougeurs, de palpitations et de sueurs.
« Ma crème ne me suffit plus »

La peau est un des organes les plus sensibles aux hormones féminines.
Lorsque le taux d’œstrogènes diminue, les activités des cellules cutanées sont déréglées et une sécheresse accrue peut survenir.
Il est alors important d’adapter sa routine beauté en privilégiant des soins spécifiques,luttant contre le vieillissement hormonal et apportant du confort.

Le conseil LIERAC :


Pour lutter contre les bouffées de chaleur, limitez l’alcool, le café ou la cigarette qui favorisent la survenue de ce symptôme.
A la recherche d’un effet frais immédiat, appliquez le Baume Fondant Tonifiant ARKÉSKIN.
La sensation de fraîcheur instantanée qu’il procure a été mesurée et validée par 91%* des utilisatrices.
*Etude clinique sur 33 volontaires pendant 28 jours - application biquotidienne - % de satisfaction



ARKÉSKIN
PROGRAMME MÉNOPAUSE
NOUVELLE GÉNÉRATION


MÉNOPAUSE : DÉSÉQUILIBRE D'UN RYTHME BIOLOGIQUE

A la ménopause, il n'est pas rare de ne plus se sentir en phase avec ce qui se passe dans son corps. Ce déséquilibre a une explication physiologique.

LIRE LA SUITE

SÉCHERESSE, PEAU PLUS FINE, RELÂCHEMENT, COMMENT EXPLIQUER LE VIEILLISSEMENT CUTANÉ HORMONAL ?

La sécheresse accrue est aussi un des signes de la ménopause. On fait le point sur les conséquences cutanées de la ménopause.

LIRE LA SUITE