Arkéskin+ : soin anti-âge substitutif

SOIN ANTI-ÂGE SUBSTITUTIF
INSPIRÉ DES RECHERCHES EN ENDOCRINOLOGIE
ARKÉSKIN+

VIEILLISSEMENT CUTANÉ HORMONAL
LIÉ À LA MÉNOPAUSE

LA MÉNOPAUSE EN BREF


La ménopause est une transition naturelle dans la vie d’une femme qui se caractérise par la diminution de la synthèse des hormones féminines (progestérone et oestrogènes) et apparait généralement vers l’âge de 50 ans.

Toute la vie, le corps est piloté par ces hormones. Forcément, cela n’est pas sans conséquence ni pour le corps ni pour le moral. Ce bouleversement est à l’origine de troubles tant physiques que psychologiques, aux intensités variables d’une femme à l’autre : bouffées de chaleur, troubles de l'humeur, prise de poids...

Au niveau de la peau, ce bouleversement hormonal a des conséquences sur sa structure et sa texture. Sans son shot d'hormones quotidien, tout son métabolisme ralentit. C’est comme si tout à coup son vieillissement s’accélérait; le renouvellement cellulaire diminue, les cellules de l’épiderme et du derme fonctionnent au ralenti, la fabrication des lipides s'amoindrit. Conséquences : l'épiderme s'affine, le derme s'affaiblit, la barrière cutanée se fragilise. La peau est moins dense, moins lumineuse, elle se dessèche.

INSPIRÉ DES RECHERCHES EN ENDOCRINOLOGIE


Pour développer Arkéskin+, les Laboratoires LIERAC ont réalisé des travaux de recherche sur le vieillissement cutané hormonal, en collaboration avec l’Unité de Recherche Fondamentale sur les Régulations Endocriniennes (CNRS).

LES ACTIONS CIBLÉES D'ARKÉSKIN+

CONCENTRÉ SUBSTITUTIF "HORMONE-LIKE" : ACTIONS ANTI-VIEILLISSEMENT CUTANÉ HORMONAL

Sans phyto-oestrogène, ce concentré a été spécifiquement développé pour corriger les effets du vieillissement cutané lié à la ménopause : 
La cytonacre sp (poudre de nacre micronisée brevetée) réinitialise les 3 grandes cellules fondamentales impliquées dans le vieillissement de la peau : kératinocytes, fibroblastes et mélanocytes. La peau revient alors à un état pré-ménopausique (1).

(1) Tests réalisés sur l'actif cytonacre sp.

Une efficacité testée et approuvée Améliore l'état de la peau - combat le dessèchement.

QUALITÉ DE LA PEAU AMÉLIORÉE


TEINT UNIFIÉ


COMBAT LE DESSÈCHEMENT


(1) % des sujets ayant perçu l’effet après 28 jours d’utilisation. Auto-évaluation, 41 femmes
(2) test d’hydratation, 41 femmes

LIERAC pionnier

Les Laboratoires LIERAC ont su, dès 1996, transposer en esthétique les propriétés reconstructrices exceptionnelles de la nacre.

NOS CONSEILS


Adapter son alimentation
Les lipides sont une bonne source nutritive pour les couches profondes de l'épiderme. Surveillez votre poids grâce à une alimentation plus légère mais riche en acides gras essentiels pour nourrir la peau et en calcium pour prévenir l'ostéoporose.

Se protéger du soleil
Protégez votre peau des rayons ultraviolets par l'utilisation d'écrans solaires anti-âge spécifiques.

Pratiquer du sport
Certains sports ne sont pas conseillés pour tous, à tout moment. Néanmoins, la marche, la natation sont des sports complets qui permettent de rester en bonne santé tout en soignant sa silhouette.

Vos questions sur le vieillissement cutané hormonal

Existe-t-il des moyens pour traiter les effets de la ménopause ?

Le traitement de la ménopause est avant tout un traitement médical qui s'appelle Traitement Hormonal Substitutif. Il est délivré par votre gynécologue ou votre médecin. Il permet de pallier la carence hormonale de la ménopause et peut être administré sous différentes formes (comprimés, compléments alimentaires...). Le traitement substitutif permet un retour à l'équilibre hormonal qui garantit le maintien des structures osseuses, cutannées, cardio-vasculaires...

Quelle est la relation entre la ménopause et le vieillissement de la peau ?

L'arrêt des sécrétions hormonales induit différents phénomènes qui accentuent brutalement les signes du vieillissement : altération de l'état de la peau et dessèchement dus au ralentissement du renouvellement cellulaire et de l'activité des principales cellules cutanées (kératinocytes, fibroblastes, mélanocytes). Jusqu'à 5 ans après la ménopause, plusieurs phénomènes s'accumulent. La peau perd 30% du collagène dermique (le collagène représente 70% de l'épaisseur du derme). Les fibres d'élastine dans le derme sont amoindries, la division des kératinocytes dans l'épiderme ralentit. La peau est moins dense. Ce sont également les hormones féminines qui régissent l'harmonie de notre pigmentation naturelle; le teint devient moins uniforme.

Peut-on lutter efficacement contre le vieillissement de la peau d'origine hormonale ?

Il existe des traitements cosmétiques qui permettent de restaurer la qualité de la peau après la ménopause. Utiliser un produit dédié au vieillissement cutané hormonal permet de compenser les carences épidermiques et dermiques spécifiques à la ménopause.