Les nouveaux Noëls

La famille change, les traditions aussi. À Noël, rares sont ceux qui se retrouvent, comme autrefois, autour d’une seule et même table familiale le soir du 24 décembre. Est-ce une raison pour être nostalgique ? Pas du tout ! Surtout qu’il existe d’autres façons de célébrer : en couple, avec des amis, ou même en s’impliquant dans des associations... Et si on réinventait vraiment Noël ?

Ce n’est pas un scoop : Noël reste une fête familiale. Cependant, même si le modèle du couple marié avec enfants reste majoritaire, il l’est de peu. En France, près de 45 % des mariages finissent par un divorce. Il y a donc de bonnes chances que les enfants se retrouvent à fêter deux Noëls, dans deux familles différentes. Fait notable : plus de 20 % des familles sont aussi composées d’une mère monoparentale. Un chiffre inquiétant, d’autant plus que ces foyers font partie des plus fragiles économiquement. Alors, on fait quoi ? On s’adapte, on continue à s’offrir des cadeaux et à friser l’hystérie collective. C’est ça, Noël ! Et puis il y a ceux qui boudent carrément les fêtes et préfèrent rester seuls devant des séries. Selon l’association Voisins solidaires, 4 millions de Français passent Noël seuls...

L’autre Noël

En effet, Noël peut aussi être un affreux moment de solitude. Pour les patients dans les hôpitaux, les détenus en prison, les personnes âgées délaissées, cette période peut être très difficile. Dans les associations pour les plus démunis, des repas de Noël sont organisés et les bénévoles sont plus que bienvenus. Une manière de célébrer Noël autrement reste donc le bénévolat. Il existe tellement de causes, tellement d’associations que le mieux est de se rendre sur le site de France bénévolat pour trouver celle qui vous correspond le mieux : https://www.francebenevolat.org/.
Voilà qui réchauffe vraiment le coeur !

Noël à deux, ça se tente ?

Les couples et Noël, c’est compliqué. Fêtera-t-on chez soi ? Dans sa belle-famille ? Les deux ? Ou un Noël sur deux ? Qui recevra qui ? La bru ou le gendre sont-ils appréciés de bonne maman ? On a le tournis rien qu’à y penser. Une fois qu’on a fait la tournée des familles, on peut aussi se faire un Noël à deux. Rien de plus agréable que de passer la journée à cuisiner de bonnes choses, revêtir ses habits de lumière et souffler un peu.
Se retrouver à la campagne entre amis peut aussi être une alternative festive et réjouissante. Car il y a ceux pour qui Noël ne rime à rien, pour des raisons religieuses par exemple ; d’autres dont la famille vit au bout du monde. Ce n’est pas forcément dramatique, surtout si l’on se retrouve à dix autour d’une bonne table pour célébrer le simple plaisir d’être ensemble.
MOMENTS L NUMERO 4 RESTEZ INSPIREE

Restez inspirés

Je m'inscris