Coup de vieux, coup de jeune

Un matin, on se lève et on ne se reconnaît plus : quelque chose s’est imprégné dans le visage. Les marques de la vie, les grandes joies comme les grandes peines, ont laissé leurs traces. Qu’est-ce qui explique ces changements soudains ? Est-il possible de faire marche arrière ?

Ce n’est pas une illusion : le fameux « coup de vieux », qui donne la sensation que son visage a vieilli brutalement, n’est malheureusement pas une vue de l’esprit. Des études le prouvent : les femmes soumises à un stress psychologique aigu ont biologiquement neuf à dix-sept ans de plus que leur âge réel.(1) Et cela porte même un nom : la sénescence cutanée en accéléré. L’enfer ? Oui. Réversible ? Aussi ! Depuis peu, mais on y arrive. Et cela fait bien longtemps que Lierac se penche sur la question.

Le miroir de l’âme

Mais pourquoi diable nos précieuses cellules cutanées se mettent-elles à stresser autant que nous ? Parce qu’en vieillissant, les chocs psychologiques sont moins bien gérés par l’organisme. Les cellules souches s’épuisent en accéléré, ce qui a pour effet de baisser mécaniquement le nombre de cellules jeunes. Passé 50 ans, les bobos apparaissent sans l’avoir demandé ; les fonctions cellulaires sont ralenties voire détériorées, ce qui contribue aussi à une augmentation des cellules vieilles. Heureusement, le rétropédalage est aujourd’hui scientifiquement possible.

Back to the future

Si Cure Premium est un véritable « shot de jeunesse », c’est parce qu’elle accompagne, sous forme de cure de 28 jours une à trois fois par an, les femmes dans les moments forts de leur vie. Le sérum stimule et régénère la peau en redonnant aux cellules âgées les caractéristiques des cellules jeunes, de manière à inverser le temps. Les rides s’estompent, la peau retrouve sa matière, le teint s’éclaire. La peau se libère des marques du stress, du temps ou de la maladie, et le visage retrouve sa jeunesse. La sénescence n’a qu’à bien se tenir !

[1] Source : Elissa S. Epel., et al. « Accelerated telomere shortening in response to life stress ».
MOMENTS L NUMERO 4 RESTEZ INSPIREE

Restez inspirés

Je m'inscris